Des Engenières aux Batteries

Lavoir aux Engenières
Lavoir aux Engenières

Une idée de sortie tout près de Sassenage : à partir des Engenières (face à une enseigne de moyenne surface – pour ne pas la nommer) prenez la petite route qui finit bientôt sur la droite en un sentier, peu avant de passer sous les bennes qui descendent de la carrière Vic*t. En passant vous pourrez observer quelques vieilles granges. Le sentier s’élève ensuite doucement en sous-bois pour rejoindre rapidement une belle piste carossable ; en quelques pas vous aurez tôt fait de parvenir au belvédère équippé d’une table d’orientation, en position dominante sur la plaine qui s’étend de Noyarey à Sassenage.

En poursuivant, vous arriverez ensuite à une série d’ouvrage d’arts au lieu dit Les Batteries, qui consiste en coursives souterraines et banquettes aménagées à la fin des années 1800. Ces petits ouvrages sont aujourd’hui peu à peu recouverts par la végétation ; il existe peu de littérature à ce sujet, je suis preneur de toute information sur l’histoire de ce lieu.

Plaine de Sassenage à Noyarey
Plaine de Sassenage à Noyarey

A noter : après les batteries vous tomberez sur la carrière qui, inexorablement, grignotte la montagne et repousse les sentiers sans aucun respect ni de l’histoire du lieu, ni de l’avis des usagers. A voir la manière dont ces entreprises défigurent la montagne sans autre recherche que celle du profit immédiat, et au vu du nombre de sites défigurés dans la région grenobloise, on aimerait certainement que les préfectures et municipalités soient certainement moins conciliantes avec ces démonteurs de paysages. Qui sait, un jour peut-être, refusera-t-on de renouveler la concession et demandera-t-on alors à l’exploitant, comme la loi le prévoit la loi, de remettre en état le site. En effet la loi impose au carrier de prendre toutes mesures nécessaires à l’insertion du site dans le paysage. Bon courage.

J’ai reçu début 2008 un message émanant de la direction d’exploitation :

Travaillant à la dite carrière décrite dans votre itinéraire « des Engenières aux batteries », je suis très déçu par la description faite très partiale dans votre site qui était jusqu’à aujourd’hui très instructif, mais qui maintenant déforme malheureusement la vérité et occulte tous les efforts et les collaborations réalisées avec les associations locales et régionales naturalistes.

Sans autre commentaire, je serais intéressé de savoir quel type de concertation a eu lieu, et quel en a été le résultat. J’ai demandé de plus amples renseignements à l’auteur du message, sans résultat à ce jour.

Plaine de Sassenage et Néron
Plaine de Sassenage et Néron