Monastère de Parménie

Arrivée sur Parménie par la forêt
Arrivée sur Parménie par la forêt

Le promontoire de Parménie est enfoncé tel un coin à l’intersection des grandes voies de ciculation du nord grenoblois : sur la gauche la route de Lyon qui file sur le plateau de Rives, sur la droite la plaine du sud Grésivaudan qui descend vers Valence, le tout convergeant sur la cluse de Grenoble dont on devine aisément à quel point ce noeud de communication est stratégique, coincé entre le Vercors au sud et la Chartreuse au nord.

Ce positionnement géographique confèrait certainement aux occupants de la colline de Parménie un avantage de taille lorsqu’il s’agissait de surveiller les allées et venues à ce carrefour de communication.

De manière plus pacifique, le belvédère situé au bout de la colline offre aujourd’hui une magistrale lecture de paysage pour toute personne désireuse de visualiser la disposition du relief au nord de Grenoble. Les points principaux du relief de la Chartreuse et du Vercors sont aisément identifiables grâce à la table d’orientation. Et qui sait,si le temps le permet, vous pourrez même répondre par l’affirmative à la traditionnelle question « Dis Papa, est-ce qu’on peut voir le Mont-Blanc d’ici ? ». (suite…)

Vercouline 2010 – Villard-de-Lans

Randonneurs au vallon de la Fauge
Randonneurs au vallon de la Fauge

Les années se succédant nous ont fidélisé à cette randonnée de la Vercouline, organisée par l’équipe du sympathique Robert Argence. Pour la cinquième année consécutive nous nous étions levés un peu tôt pour un dimanche afin d’être à l’heure au départ.

Nous connaissions bien le circuit, certes. Le refuge de Roybon et le vallon de la Fauge font partie des « classiques » pour tout promeneur un peu curieux du plateau. L’intérêt n’était donc pas directement dans le choix de l’itinéraire, mais certainement ailleurs. Ailleurs… où, alors ? A bien y réfléchir, une combinaison de plusieurs choses. Le plaisir de participer à une rando parfaitement organisée, où l’on est accueilli chaleureusement avec café et tartines de confiture (maison ! coucou « Lulu ») le matin. (suite…)

Pont de Valombré – Habert de la Malamille

Pont de Valombré
Pont de Valombré

Avant de parvenir au pont de Grand Logis, le pont de Valombré tend ses arches aux promeneur. Les véhicules doivent être abandonnés quelques mètres après avoir passé le pont, car la route forestière est interdite à toute circulation.

Cette balade est praticable à tout âge. La piste passe tout d’abord à proximité des vestiges du Pont du Martinet, dont il est possible d’aller admirer l’arche rescapée, puis du Pont de la Tannerie. Puis la sente s’élève doucement. En moins de 2km la prairie de Valombré est atteinte. Au fond, les ruines du habert qui donne son nom au lieu. La vue se dégage vers le nord. Apparaissent la Correrie et le monastère de la Grande Chartreuse en une belle vue bucolique.

(suite…)

Saint-Julien-en-Vercors

Saint-Julien depuis les champs
Saint-Julien depuis les champs

Le petit village de Saint-Julien-en-Vercors est le premier rencontré lorsque l’on descend le Vercors du Nord vers le Sud, après être passé du département de l’Isère à celui de la Drôme. Il se rassemble autour de son église, reconstruite après sa destruction par les Allemands en 1944.

Le village se situe sur un plateau à mi-hauteur entre la vallée de la Bourne, en aval, et la forêt de Chalimont, en amont. Il a conservé son aspect rural, hérité de siècles d’exploitation agricole et forestière. (suite…)

De Montchardon au pré Gontier

Vinay depuis les hauteurs de Montchardon
Vinay depuis les hauteurs de Montchardon

Une petite route permet d’accéder depuis Izeron au hameau de Montchardon, situé sur un petit plateau retiré où s’est installé un centre d’études tibétaines (dépaysement garanti lors de la traversée du site !).

A partir de la fontaine d’Inard, un chemin est tracé à travers un épais bois de buis, puis, plus haut dans l’étage alpin, de hêtres, ou fayards. Peu avant l’arrivée dans les pâtures de Gontier, le sentier traverse un hameau abandonné, évocateur du temps jadis. (suite…)