A vélo entre Trièves et Diois

Du col de Grimone vers la Croix Haute
Du col de Grimone vers la Croix Haute

Ce tour me trottait dans la tête depuis un bout de temps. La boucle entre le Col de Menée et le Col de Grimone emprunte de charmantes et désertes routes dans un cadre somptueux alternant défilés et vallons.

Seul hic, la Nationale 75 entre le Col du Fau et le Col de la Croix Haute. Cette nationale met l’A51 entre parenthèses entre le sud de Grenoble et Sisteron. Du même coup cet itinéraire touristique, longeant la célèbre voie ferrée de la Ligne des Alpes, est un axe (auto)routier majeur. Fréquenté notamment par des camions dont la seule priorité est de relier le plus rapidement possible les deux extrémités de l’autoroute. En vélo… ça n’est guère tentant. A moins de pouvoir être à la vitesse du traffic, ce qui nécessite de descendre du col de la Croix Haute en direction du nord, la pente étant bien moindre au sud. (suite…)

Pas de la Ville *

Le Grand Veymont depuis La Ville
Le Grand Veymont depuis La Ville

Le Grand Veymont dépasse d’une tête les plus hauts sommets du Vercors, haut de ses 2341 m. Pour se hisser sur son sommet, une solution consiste à emprunter le Pas de la Ville (1825 m) situé sur l’épaulement nord. Le nom provient du nom de la petite station qui donne accès au pas : La Ville, tout simplement.

La randonnée est accessible aussi bien été qu’hiver. En hiver, le domaine de ski alpin de La Ville, pourvu de quelques remontées mécaniques, génère un certain traffic, bien que la station soit de taille très modeste. Les allergiques aux pylones et dameuses préferreront donc certainement attendre que la neige ait fondu avec ses touristes, pour retrouver une nature plus tranquille. (suite…)

Pas de l’Aiguille

Le Pas de l'Aiguille
Le Pas de l'Aiguille

Dans le cadre grandiose que dessine le Mont Aiguille, un sentier escalade la falaise et se faufile à travers un passage invisible depuis la plaine. Ce Pas, baptisé Pas de l’Aiguille du nom du proche et illustre sommet, marque les esprits par la beauté de l’alpage qui se découvre lorsque l’on parvient sur les Hauts Plateaux du Vercors.

(suite…)

Ascension du Mont Aiguille

Arrivée sur la prairie sommitale
Arrivée sur la prairie sommitale

A l’invitation de deux de mes expérimentés collègues, nous avons relevé le défi et sommes partis à l’assaut de ce fameux Mont Aiguille. Ce relief semble très difficilement accessible aux non initiés depuis la vallée. Il existe pourtant une voie praticable par des débutants encadrés. Nous avons emprunté cette route, dite Voie Normale. La crainte ressentie au pied de la paroi s’est dissipée peu à peu. Cette course est qualifiée de rando alpinisme à juste titre. Quasiment pas de passage technique. On monte avec les mains, les pieds, les genoux quand ça coince (si si…). On s’élève peu à peu tout au long des 300 mètres de parois, alternant cheminées, larges vires et portions d’escalade assez faciles. Et on rejoint enfin la prairie sommitale, tellement étonnante par sa relative planéité au sommet de ce rocher.

(suite…)